A la recherche de la sélénite

Publié le par M. Aurangé

A la recherche de la sélénite

Aujourd'hui je suis allée dans une boutique à Paris, spécialisée en pierres et minéraux, ceci pour voir si je trouvais quelques pièces intéressantes pour ma collection.

Si j'ai toujours collectionné les minéraux pour leur beauté, leur rareté et l'intérêt scientifique que j'y porte, par le hasard des rencontres j'ai appris, il y a peu, quelques notions de lithothérapie.

La description des propriétés d'une pierre en particulier a retenu mon attention : la sélénite "sert à former un réseau protecteur dans la maison ; apporte une ambiance sereine et une paix profonde". Bref, tout ce qu'il n'y a pas chez moi... "Il me faut cette pierre !" me suis-je donc dit.

En plus, le nom de cette pierre est prometteur... "Sélénite", comme le nom que l'on donne aux habitants présumés de la Lune, comme la déesse de la pleine Lune Séléné.

Arrivée dans la boutique, pleine d'espoir de trouver cette fameuse sélénite, après en avoir fait trois fois le tour je me rends à l'évidence : il n'y en a pas ici. Cependant, si je m'intéresse aux minéraux, je ne suis pas une experte, aussi ai-je pensé que, peut-être, quelque chose m'avait échappé...

Je demande donc au vendeur : "Avez vous des sélénites ?", et là, très étonnée, je l'écoute me répondre que la sélénite est en fait du gypse, que le terme "sélénite" est un dérivé du mot anglo-saxon se rapportant au gypse.

Très bien... Je me tourne donc vers le gypse (mais pas n'importe lequel, car je lis ce soir que la variété de gypse appelé "sélénite", du grec selenitis "pierre de lune", car on dit y voir l'éclat de la Lune, se présente sous la forme de cristaux très purs, translucides à transparents).

Tout cela, finalement, est bien poétique, à condition d'oublier le commentaire final du vendeur : "Le gypse, vous savez, cette pierre qui, réduite en poudre, sert à faire du plâtre"...

Publié dans Quotidien

Commenter cet article

P
Je conseille à tous les amoureu-(x)-(ses) de minéralogie et de poésie les ouvrages incontournables de Roger Caillois (le frère du philosophe Roland Caillois) Pierres (Gallimard coll. Poésie) et l'Ecriture des pierres Flammarion coll. Champs)
C'est là de la vraie minéralogie, par un vrai amateur de la beauté,à l'épreuve du temps, des pierres!
Bisous
Répondre
P
Bonjour Marlène
J'aime les pierres et je commence à m'intéresser à leurs pouvoirs...
Bonne journée
Répondre
M
Moi aussi... La sélénite semble particulièrement puissante, c'est pourquoi je la recherche.
Bonne journée également