Poème V - Le départ

Publié le par M. Aurangé

Nuages cotonneux
Dans le ciel si bleu
Journée de février
Si ensoleillée
Soleil sur le verre
Des vitres et caténaires

Le train ronfle dans la gare
Les voyageurs sur le départ
Se pressent sur le quai
Jusqu'au coup de sifflet

Sous le pont de Saint Lazare
Le train s'engouffre et part
Il file à toute allure
Entre villages et verdure
Maisons à colombages
Rivières et forêts sages

Et jusqu'à la mer
Ce havre de paix
Où le tumulte se cache sous les eaux claires

Marlène Aurangé

Détail de "L'heure de Tous" (1985), oeuvre d'Arman située cour du Havre à Paris, devant la gare Saint-Lazare (Laurent Lagneau, source : http://france3-regions.francetvinfo.fr)

Détail de "L'heure de Tous" (1985), oeuvre d'Arman située cour du Havre à Paris, devant la gare Saint-Lazare (Laurent Lagneau, source : http://france3-regions.francetvinfo.fr)

Commenter cet article

A
https://www.youtube.com/watch?v=HccZEk7U9bc
Répondre
M
Non, tu n'es pas venu.
P
Bonsoir Marlène<br /> J'aime beaucoup le "rythme" de ce poème...<br /> Bisous et bon week-end
Répondre
M
Bonjour Paloma,<br /> Au rythme du train qui part, ou des aiguilles de l'horloge !<br /> Bisous