CopyrightFrance.com compteur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poème XXII - Le Tam Tam de l'Âme

Publié le par M. Aurangé

Tam tam endiablé dans le lointain
Me berce de douces vibrations
Le soleil rouge du matin
Me ramène à la ligne d'horizon

Sous la frêle protection de ma tente
Mes sens s'éveillent sous la chaleur
Etourdissante et enivrante
M'enveloppant d'une suave torpeur

Temps du Tam Tam
Temps qui m'aime

Mon corps s'accorde à ce nouveau rythme
J'abandonne ma chrysalide
Pour me perdre aux algorithmes
De cette musique qui me guide

Grammaire primitive, langage simplifié.
J’éteins le feu protecteur de la nuit
Et m'adonne aux percussions du djembé
Sous un ciel de plomb, qui ma peau brunit

Temps du Tam Tam
Temps qui sème

Résonance harmonique, je suis en équilibre.
Au diapason je cherche le zénith
Tel l'oiseau, de contraintes libre
Je m'envole porté par ces notes qui m'habitent

En sueur, ma gorge sèche se noue.
J'exprime un râle profond et primitif
Quelle est cette force qui me met à genoux
Et soutire à mon âme ce cri plaintif ?

Temps du Tam Tam
Temps qui m'aime

Adoubement mystérieux, marque mon destin.
Cicatrice sensorielle de mes ailes
Ange déchu je m'efforce en vain
De retrouver l'innocence originelle

Ma descendance nephilim est orpheline.
Entêtants tambours à me rendre sourd
Je sens le poids de ma vie devenir infime
Les percussions en lancent le compte à rebours

Temps du Tam Tam
Temps qui sème

Renaissance des sens, ma peau se tend.
Ma salive goûte au temps présent.
Du sablier se fige l'écoulement
Vision soudaine de l'essence de l'instant

Fragrance mémorielle, matricielle de ma nature,
Rassurantes sensations je recherche l'équilibre
Parmi mes souvenirs qui tels des fruits mûrs
Libres d'attaches tombent sur la terre libre

Temps du Tam Tam
Temps qui m'aime

Ce terreau où germe ma nouvelle conscience,
Émergente dansante au son du tam tam
Vient peser dans sa balance
La nouvelle légèreté de mon âme

Harmonie du silence entre les notes.
Je danse pour célébrer ce monde
Et l'avènement de l'antidote
Qui d'espérances mon esprit féconde

Temps du Tam Tam
Temps qui s'aime

Le tam tam s'accorde aux battements de mon cœur.
De mes envies je ne suis pas l'instrument
Et je vibre aux accents de l'équateur
Qui me transportent poussé par les vents

Do ré mi fa sol la si. Vis la vie
Mon réveil tambourine. Étrange rêve
Sois ton meilleur ami sans ennui
Écoute cette musique sans trêve

Marlène Aurangé et Christophe Peñaranda

Percu-danse, tableau acylique (http://www.madagascarts.com)

Percu-danse, tableau acylique (http://www.madagascarts.com)

Publié dans Poèmes collaboratifs

Partager cet article

Repost0

Poème XXI - Réminiscence

Publié le par M. Aurangé

J'ai le lointain souvenir de temps incertains
Qu'un soir une rencontre peut faire resurgir
Comme l'étoile luit seule au petit matin
Brille comme un guide au seuil de mon avenir

De vagues échos se rappellent à mon âme
Et j'entends le roulis de ma vieille inquiétude
De coupables pensées entremêlées de larmes
Qui ma nuit parsème d'une triste hébétude

Il est des souvenirs qui sont parfums de rose
Étoilent d'allégresse des instants fugaces
Comblant les cœurs de mille tendresses écloses

Et d'autres qui brûlent au plus profond de l'être
Fécondant ce terreau d'une nouvelle audace
Pour célébrer la joie d'avoir compris sa quête.

Marlène Aurangé

Le Pont de l'Europe, Gustave Caillebotte, 1876

Le Pont de l'Europe, Gustave Caillebotte, 1876

Partager cet article

Repost0

Petite histoire de nos fêtes en France

Publié le par M. Aurangé

Petite histoire de nos fêtes en France

Les fêtes, événements incontournables de nos vies, qui les cadencent d'un rythme joyeux.

Cet livre de Marie-Odile Mergnac, auteur de nombreux ouvrages sur la vie quotidienne d'autrefois, retrace l'histoire passionnante des fêtes de France, une histoire remontant parfois en des temps très anciens et parfois plus contemporaine.

Tout d'abord les fêtes de notre enfance dont nous gardons la nostalgie, souvenirs des crêpes de la Chandeleur, des anniversaires, des kermesses de l'école, du poisson d'avril que l'on accrochait dans le dos des copains, des oeufs de Pâques cachés dans le jardin, des manèges de la fête foraine, de la messe de minuit et des cadeaux de Noël, ou encore, de la répartition des parts de galette des rois, quand, cachés sous la table, nous disions à qui chaque part devait être distribuée...

D’autres fêtes nous touchent ensuite en tant qu’adulte (remise de diplôme, mariage, pendaison de crémaillère, départ à la retraite, fêtes religieuses, fêtes rurales, fête des voisins…). Toutes sont des occasions nécessaires de partage et d’amitié, qui font d’autant plus chaud au cœur que la vie n’est pas toujours facile.

Certaines de nos fêtes rythment l'année depuis plus d'un millénaire (telles les fêtes religieuses), tandis que d'autres sont des créations récentes, telle la fête des grands-mères, imaginée par une célèbre marque de café, ou la fête des voisins. D'autres encore, se sont transformées au fil du temps (comme le 1er mai, initialement fête des amoureux et devenue fête du travail). Enfin, certaines s'effacent peu à peu de nos mémoires (fêtes du service militaire, feux de la Saint-Jean...).

Au fil des 132 pages richement illustrées, cet ouvrage nous replonge donc dans nos souvenirs de famille. Chaque histoire évoquée sur une double page est accompagnée de chants traditionnels. L'ouvrage s'enrichit également d'un calendrier complet des jours de fête par prénom, par métier, ainsi que d'un calendrier perpétuel des anniversaires.

Sources : www.geneanet.org, www.sudouest.fr

Partager cet article

Repost0