Qui suis-je...

Publié le par MA

Une petite présentation est nécessaire avant d'aller plus loin... Voici donc, en quelques mots, qui je suis...

Originaire de la région parisienne, j'ai abandonné la capitale pour le soleil méditerranéen, à la recherche de nouvelles muses et convaincue que l'ouverture au changement est la seule façon d'éveiller son esprit. Autant dire que la tâche est ardue, mais extrêmement attirante.. Ainsi ai-je débarqué dans une ville inconnue un beau matin d'été, pour tout reconstruire, et je construis encore... Sans aucun remord !

Ainsi en est-il de la poésie, comme de l'amour, d'ailleurs : Lorsque l'inspiration semble très loin, c'est soudainement qu'elle apparaît et vous fait prendre des virages radicaux. Ce qui nous enfermait dans des peurs devient alors de superbes opportunités : Surtout, ne pas hésiter à les saisir au vol !

Qui suis-je donc, alors ? Une amoureuse de la vie, qui cherche à transcender les conventions, à transmuter les peines et les émotions négatives pour en faire un carburant qui nous poussera en avant, une lumière bénie qui viendra guérir les maux, bref, je recherche l'alchimie poétique. C'est ce vers quoi je mets toute mon énergie et, en toute humilité, j'ai conscience que le chemin est encore long.... mais quel chemin !

Si vous parcourez ce blog dans l'ordre chronologique, vous vous rendrez compte que certains poèmes sont emprunts de beaucoup de souffrance. Oui, nous traversons tous nos périodes noires, nos ombres noires qui parfois nous rattrapent... Mais au-delà des ombres et des nuages, le soleil brille toujours, il ne faut jamais l'oublier. C'est aujourd'hui ce que je m'applique à insuffler à mes poèmes.

Vous qui lisez ceci, je vous remercie pour votre présence sur mon blog, et de contribuer ainsi à ma motivation et j'espère que vous y trouverez des mots, des ressentis qui sont au-delà des mots, qui vous parlerons, je l'espère, au plus profond de vous.

Marlène Aurangé

Publié dans Divers

Commenter cet article

Sophie 08/08/2014 12:40

"la culture fédère" discours impersonnel qui cache effectivement une certaine identification à certaines observations, remarques ou pensées, du prosaïque au spirituel.

Sophie 08/08/2014 19:18

Il est vrai que ma formulation laissait penser à une vision hiérarchisée "du prosaïque au spirituel" qui ne correspondait pas exactement à l'idée que je souhaitais exprimer. A vrai dire je percevais simplement des phénomènes coïncidents de divers ordres qui s'enrichissent chacun à leur niveau ou du moins avec une certaine cohérence. Même si en conservant l'exemple précis des dictons, citations, etc. on peut effectivement tirer des enseignements spirituels à partir d'observations prosaïques et donc s'élever au-dessus des contingences du quotidien.

M. Aurangé 08/08/2014 17:02

Merci, Sophie, pour cette remarque intéressante. Pensez-vous donc qu'il faille élever nos pensées au-delà de ce à quoi l'on peut s'identifier au travers de la culture ? C'est un moyen de se dépasser dont je ne rejette pas l'idée.